SEGOLENE ROYAL TEASER

Ségolène Royal a perdu sa mission d’ambassadrice des pôles Arctique et Antarctique confiée par le gouvernement, mais elle a gagné sa liberté de parole. Elle prépare un livre, intervient dans le débat politique et se pose comme opposante à Emmanuel Macron. L’ancienne ministre de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer dans le précédent quinquennat (de 2014 à 2017) retrouve son sujet de prédilection, l’écologie, mais n’épargne pas le gouvernement sur le climat social. Le 2 février 2020, elle est l’invitée de "Dimanche en politique", le magazine politique de France 3. Elle répond aux questions de Francis Letellier, avec à ses côtés Olivier Pérou, journaliste politique au Point.

LETELLIER ROYAL DIMPOL MEDIA DIXIT WORLD

Au sommaire

- Le Brexit va-t-il fragiliser l’Europe, conforter la France ?

- A mille jours de quinquennat, quel bilan pour Emmanuel Macron ?

- Après les manifestations, la réforme des retraites va-t-elle peser sur les municipales ?

- Qui peut rassembler à gauche dans la perspective de 2022 ? 

CITATION ROYAL DIMPOL MEDIA DIXIT WORLD

C'est l'invitée de "Dimanche en politique". Le 2 février 2020, Francis Letellier reçoit Ségolène Royal qui a récemment perdu sa mission d'ambassadrice des pôles Arctique et Antarctique. L'ancienne ministre de l'Environnement évoque une éventuelle candidature à la présidentielle.

Samedi 1er février, le président de la République a demandé au gouvernement de "faire preuve d'humanité" après une vive polémique sur le congé de deuil en cas de mort d'un enfant. L'Assemblée nationale avait rejeté jeudi une proposition qui devait rallonger la durée du congé à douze jours au lieu de cinq. "Est-ce que ce gouvernement est encore capable de recevoir un signe de demande d'humanité ?" demande Ségolène Royal. "Est-ce que c'est le même comportement à l'égard des médecins qui jettent leur blouse, parce qu'ils sont en situation de détresse, des enseignants (...), les avocats, ce qui n'a jamais été vu dans l'histoire sociale de ce pays ? Le gouvernement reste emmuré dans l'incapacité à percevoir ces cris de détresse et emmuré physiquement dans son ministère sans avoir compris qu'il se passait quelque chose dans la société française", dénonce l'ex-candidate à la présidentielle.

CONGE DE DEUIL PENICAUD ROYAL MEDIA DIXIT WORLD

Une troisième voie en 2022 ?

Ségolène Royal sort un livre le 4 mars, intitulé Résilience française. Quelle chance pour une professionnelle politique avec quarante ans de carrière alors que l'élection de 2017 a montré le besoin de renouvellement des élus ? "Ce n'est pas une question de chance, c'est une question de contexte historique, de persévérance et de politique par la preuve", répond Ségolène Royal. Cette dernière s'imagine tout à fait face à Marine Le Pen au second tour, pour proposer une troisième voie entre "l'ultralibéralisme, la finance internationale" et l'extrême droite.

RESILIENCE ROYAL MEDIA DIXIT WORLD

Présidentielle : Royal veut desserrer l'étau entre "élite mondialisée" et extrême droite

Paris, 2 février 2020 -AFP-

Ségolène Royal a estimé dimanche que son éventuelle candidature à la présidentielle de 2022 permettrait de desserrer "l'étau", présenté comme "incontournable", entre "l'élite mondialisée qui décide pour tout le monde" et "l'extrême droite".

A l'évocation d'un hypothétique second tour entre elle et la présidente du RN Marine Le Pen, Mme Royal a répondu sur France 3 que "bien sûr" elle l'envisageait, car "ça voudra(it) dire qu'au moins on a desserré l'étau qu'on nous présente comme incontournable entre l'ultralibéralisme, la finance internationale, l'élite mondialisée qui décide pour tout le monde et l'extrême droite".

"Ce n'est pas possible de laisser les Français comme ça", a-t-elle ajouté. Alors qu'on lui faisait remarquer que le RN emploie la même expression "d'élite mondialisée", l'ancienne candidate PS à la présidentielle de 2007 a répondu que "peut-être il y a des constats qui sont incontournables" et que "même l'élite mondialisée le dit à Davos".

Interrogée sur la capacité de Yannick Jadot (EELV) à incarner cette troisième voie entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, Mme Royal a fait valoir que "personne n'est propriétaire de l'écologie" et qu'au "moment d'une élection, il faudra comparer la capacité d'action, de compréhension, de rapport de force".

"Les discours écologiques, il y en a beaucoup qui en tiennent mais une fois qu'ils sont aux responsabilités, il n'y en a pas beaucoup qui sont capables d'établir les choses, de poser des exigences et de résister aux lobbies", a-t-elle insisté.

Elle construirait cette troisième voie avec "tous ceux qui viendront".

"Ségolène Royal a marqué les esprits, elle a été une femme d'intuition à de très nombreuses reprises", a reconnu le Premier secrétaire du PS Olivier Faure sur France inter/Franceinfo/Le Monde, en évoquant l'écologie, la Nation, l'ordre juste.

Mais pour 2022, "il y a beaucoup de candidats potentiels" a-t-il fait valoir. "Que des gens s'échauffent sur le banc de touche, très bien. Mais il faudra qu'à un moment donné tous soient suffisamment disciplinés pour accepter l'idée que quand viendra le moment du match, un seul ou une seule rentrera sur le terrain", a-t-il averti.

Pour lui, cette personne sera celle qui "sait rassembler ce bloc", "les écologistes, les socialistes, les communistes".

Très critique de l'exécutif, Ségolène Royal vient d'être démise de ses fonctions d'ambassadrice des pôles qu'elle occupait depuis 2017 sur nomination d'Emmanuel Macron.

Elle est par ailleurs visée par une enquête préliminaire sur l'usage fait des moyens mis à sa disposition en tant qu'ambassadrice des pôles.

ELYSEE ROYAL MEDIA DIXIT WORLD

LA QUESTION INATTENDUE ROYAL MEDIA DIXIT WORLD

KARIMA DELLI ROYAL DIMPOL MEDIA DIXIT WORLD

La question inattendue avec Karima Delli, Députée européenne écologiste EELV, Présidente de la commission au Parlement européen.

Sa question : Est-ce à vous de décerner un label de crédibilité alors que vous avez failli dans vos dossiers ? (Fessenheim, Dieselgate,...)

VOITURE ELECTRIQUE ROYAL MEDIA DIXIT WORLD

REPLAY DU MAGAZINE ICI

EQUIPE DIMANCHE EN POLITIQUE

Voilà, une page qui se tourne pour moi, depuis presque 4 saisons, j’ai pris la casquette de coordinateur éditorial du programme et pas seulement...

J’ai vécu une des plus fabuleuses aventures professionnelles de ma vie avec l’équipe éditoriale principalement : Francis Letellier, Claire Sébastien, Valérie Verduron,  sans oublier également « mes » stagiaires journalistes qui m’ont beaucoup apporté au fil du temps : Inès Kheireddine, Sofiane Ouanes, Côme Dubois, …Ils sont bien partis pour devenir des "Grands".

« Dimanche en Politique » restera la meilleure émission politique qui soit pour moi.

Pour ma part, je m'envole vers d'autres cieux....

Laurent Adicéam-Dixit