200 TEASER CEDRIC VILLANI

Cédric Villani, député LREM de l’Essonne, sera cette semaine l’invité de « Dimanche en politique », le magazine politique de France 3.

Il avait apporté son soutien à Anne Hidalgo lors des dernières municipales à Paris, s’est toujours senti proche de François Bayrou et a finalement rejoint Emmanuel Macron.

Ce mathématicien, lauréat de la prestigieuse médaille Fields a pris goût à la politique.

Auteur d’un rapport sur l’enseignement des mathématiques et sur l’Intelligence artificielle, il s’est aussi impliqué sur l’affaire Maurice Audin pour faire reconnaitre la responsabilité de l’Etat français dans l’assassinat de ce jeune mathématicien pendant la guerre d’Algérie.

Il sera interrogé par Francis Letellier avec à ses côtés Frédéric Says qui rejoint l’équipe des éditorialistes de « Dimanche en Politique ».

LETELLIER VILLANI DIMPOL MEDIA DIXIT WORLD

« Dimanche en politique » accueille chaque semaine un ou une éditorialiste pour interroger l’invité de l’émission.


Pour cette 8ème saison ( avec 12/13 Dimanche) du rendez-vous politique dominical de France 3, nous retrouvons :

  • Cécile Cornudet, éditorialiste politique aux Echos
  • Nathalie Mauret, journaliste politique du groupe de presse Ebra (quotidiens régionaux de l’Est)
  • Eric Hacquemand, journaliste politique à Paris-Match

Deux nouvelles signatures rejoignent l’équipe :

  • Anne Rosencher, directrice déléguée de l’Express
  • Fréderic Says, en charge du billet politique quotidien sur France Culture

VILLANI INVITE DIMPOL MEDIA DIXIT WORLD

Député et mathématicien, Cédric Villani est l'invité de Dimanche en politique, aujourd'hui 23 septembre. L'occasion, notamment, de revenir sur la réforme du bac et de l'enseignement au lycée, mais aussi sur la condition animale dans le système agricole français.

Mais celui qui a été un soutien d'Anne Hidalgo à la mairie de Paris et qui a rejoint la majorité évoque d'abord l'éventualité d'un candidat En Marche aux municipales face à Anne Hidalgo. Il explique : "Je pense que le programme d'Anne Hidalgo était bon, je pense qu'il y a eu des problèmes importants sur la méthode qui justifie que LREM présente un candidat face à Anne Hidalgo. Édouard Philippe serait un grand maire de Paris, mais nous ne sommes pas ici pour choisir un nom maintenant".

HIDALGO VILLANI 2014 DIMPOL MEDIA DIXIT WORLD

Plus de maths obligatoires au lycée ?

La réforme du bac prévoit la suppression des mathématiques en tant qu'enseignement obligatoire. Éminent mathématicien, Cédric Villani ne dramatise pas pour autant. Il explique : "Sont prévues dans la réforme des heures hebdomadaires de sciences pour tous, qui comprendront aussi un cours de mathématiques. L'objectif de la réforme, c'est que ceux qui veulent vraiment faire des sciences et ceux qui ne veulent pas aient un cours adapté pour ne plus se retrouver avec une situation dans laquelle même ceux qui ne veulent pas faire de sciences allaient en série S".

MATHS VILLANI MEDIA DIXIT WORLD

Édouard Philippe "serait un grand maire de Paris" (Villani, LREM)

Paris, 23 sept 2018 -AFP-

Le député LREM de l'Essonne Cédric Villani a estimé dimanche que le Premier ministre Édouard Philippe "serait bien sûr un grand maire de Paris", alors que plusieurs noms circulent déjà au sein de la majorité pour mener la liste En Marche dans la capitale aux municipales de 2020.

Ancien président du comité de soutien de la socialiste Anne Hidalgo en 2014, le mathématicien a jugé sur France 3 qu'il y a "des problèmes importants sur la méthode qui justifient que La République en marche présente un candidat contre Anne Hidalgo".

Interrogé sur celui qui pourrait porter les couleurs de la majorité présidentielle à Paris en 2020, le lauréat 2010 de la médaille Fields a rappelé que "pour l'instant, il y a beaucoup de noms qui circulent" et qu'il est "trop tôt pour décider".

Mais lorsqu'on lui a demandé si le Premier ministre était la solution, il a répondu : "Édouard Philippe serait bien sûr un grand maire de Paris, j'en suis persuadé, il a déjà été un grand maire du Havre, mais nous ne sommes pas ici pour choisir le nom maintenant."

Et il a immédiatement ajouté: "Il y en a d'autres qui seraient aussi d'excellentscandidats.

Mounir Mahjoubi, le secrétaire d'État chargé du Numérique et ex-député de Paris, a fait savoir la semaine dernière dans un entretien au Figaro qu'il pouvait "être un bon candidat".

Le nom d'un autre membre du gouvernement, le porte-parole Benjamin Griveaux, revient aussi avec insistance, tout comme celui du député LREM de Paris, Hugues Renson.

"Avant de savoir qui est candidat, je pense que les Parisiens veulent probablement changer de maire", a déclaré vendredi sur LCI, M. Griveaux, rappelant qu'il ne donnerait sa réponse qu'au printemps.

Invité à réagir à l'hypothèse d'une candidature d'Édouard Philippe émise par un chroniqueur, le porte-parole du gouvernement avait répondu: "Je ne ferai même pas de commentaire", avant de glisser : "Je crois qu'il (le chroniqueur) l'a comparé à Jacques Chirac, il y a un grand principe en politique c'est que l'histoire ne se repasse jamais de la même manière".

EDOUARD PHILIPPE MAIRE DE PARIS VILLANI MEDIA DIXIT WORLD

 

 DIMPOL LOGOA la fin du magazine, l'invité (e-s) politique expose son avis "Sur le vif " :  Le broyage des poussins, un appel pour signer contre cette barbarie.

Fervent défenseur de la cause animale, Cédric Villani est également interrogé sur les mesures concernant le broyage des poussins, revues dans la loi Travert par la majorité. "Nous n'avons pas été ambitieux, concède-t-il. Il y avait quand même des progrès. Le texte regrette qu'on ne soit pas allé plus loin mais salue les progrès. On aura d'autres occasions de revenir sur ce sujet et, en tout cas, je me battrais pour. Je milite pour qu'on travaille en France sur la montée en gamme du circuit agricole, des circuits bio, des circuits courts, des filières dans lesquelles il y a un respect du bien être animal. Si nous avons de plus en plus de citoyens qui se détournent de la viande au profit d'une meilleure consommation, c'est aussi par cela. Il faut travailler sur le bien-être animal et sur la qualité, ce sera une façon de redynamiser le secteur agricole."

SUR LE VIF MEDIA DIXIT WORLD BROYAGE DE POUSSINS

REPLAY DU MAGAZINE ICI

EQUIPE DIMANCHE EN POLITIQUE